Dave 'Squeaky' Stewart

Confidences au coin d’un bus...
Cracovie, Samedi 5 avril 1997,
Salle Hala ‘Wisla’, vers 17h30

Il est encore plus dur en Pologne qu’en France de franchir les barrières de sécurité créées par des molosses aux gros bras et au petit pois dans la tête, mais deux intrépides poetsnewsers l’ont fait !!!


C’est près du bus, à l’arrière de la salle de sport dans laquelle va se dérouler le concert de Camel, que nous attrapons
Dave Stewart (il nous rappelle que le surnom ‘Squeaky’ est réservé au groupe Fish et ne plaît pas du tout aux membres de Camel !) quelques minutes avant sa sieste et 1h30 avant le début du show.


Il semble en forme, heureux de tourner avec un groupe dont la musique a bercé son enfance. Le show de 3 heures a émerveillé le monde entier et la présence seulement de 4 musiciens sur scène donne à Dave de nombreuses responsabilités : avec deux toms électroniques (restituant des sons samplés) il complète l’ambiance musicale crée par Foss Patterson.
Le groupe arrive tout juste de la Slovaquie et passe pour la première fois par la Pologne. Le voyage n’a pas été de tout repos, le bus a dû franchir les montagnes en pleine tempête de neige.
Squeaky est très impressionné par la Pologne, c’est déjà son troisième passage à Krakow. « Le public réagit ici avec beaucoup de spontanéité, d’enthousiasme, bref il est encore plus dingue qu’aux Pays-Bas ».
Pour
Squeek, tourner avec Camel c’est une expérience totalement différente, le groupe est bien plus ‘sérieux’, mais il s’éclate bien. Seize chansons sont interprétées sur scène : le vieux Camel, l’intégralité du dernier album ‘Harbour of Tears’ et enfin les standards du groupe en rappel. Mais il n’est pas totalement perdu, car il tourne avec Foss Patterson, qui s’est vu appelé ‘Fatterson’ à Bratislava !


Nous abordons maintenant la partie Fish de sa carrière. « J’adore 'Sunsets', je l’écoute tous les jours, c’est vraiment un album puissant, énergique ... Il va être difficile à interpréter sur scène ! » Beaucoup de sons seront samplés et placés sur D.A.T., c’est Dave qui aura la lourde charge de les lancer. pour diriger la manoeuvre, il devra jouer sur scène avec un casque.
Squeaky nous demande si nous sommes au fait de la récente actualité fishienne, c’est-à-dire les départs et les arrivées. Nous lui répondons par l’affirmative, mais que nous avons vraiment été surpris par cette vague soudaine. dave nous avoue qu’il s’y attendait, depuis deux ans il a vu le groupe évoluer, la plupart des membres n’arrêtaient pas de se plaindre. Même le départ de Robin Boult, le plus inattendu pour nous, ne l’a pas étonné. Ils sont tous victimes d’une certaine lassitude, il y a aussi la peur de se lancer dans une nouvelle gigantesque tournée mondiale et également, il faut le dire, le besoin de gagner un peu plus d’argent. Foss Patterson, par exemple, va travailler pour la B.B.C., écrire des musiques pour des films, pour cela il va gagner plus en une semaine qu’en un an avec Fish ! Pour Frank Usher c’est différent, il avait besoin de changer d’air. « Américain d’origine, il voulait retrouver ses sources. Quand je suis parti aux Etats-Unis avec Camel, je l’ai vu sur scène avec le groupe Melanie, un excellent show avec Frank à la guitare acoustique ».


Squeek est heureux d’être maintenant le vétéran du groupe. Pour cette tournée, « Fish avait besoin de sang neuf ». Dave est heureux de travailler avec le talentueux Keith More, Steve Vantsis, son ami d’Edimbourg. Nous lui apprenons que Fish vient d’engager Annie McCaig pour les backing vocals du Sunsets Tour, il semble très heureux de cette nouvelle, il apprécie beaucoup cette véritable « fille d’Ecosse » avec qui il a travaillé sur l’album de Tam White sur lequel elle a fait un grand boulot (et pas seulement au chant car c’est une musicienne très douée). Dave nous annonce que le nouveau clavieriste est presque engagé, il a 19 ans et est très apprécié par le milieu musical londonien (quelques jours plus tard, la nouvelle de l’engagement de Mickey Simmonds tombait, à notre grande joie).
Bref
Squeek voit le futur fishien avec un grand enthousiasme, même s’il n’y aura qu’une seule guitare sur scène. Il est en contact régulièrement avec le Poisson qui vient juste de lui faxer la set-list, en voici quelques ‘extraits’ : Credo, MR 1470, Assassing, Tongues, Lucky, Cliché, Raw Meat, ... Une fois le Camel Tour terminé, il aura 5 jours de repos avant que les répétitions ne commencent avec Fish et Squeaky va entamer un nouveau tour du monde...

Plus qu’une heure avant de monter sur scène, il est temps de nous quitter. « Salut Squeaky ... Oups ... Dave. See you on Tour ».


Retour à la page Interviews