HADDINGTON / LA CONVENTION ECOSSAISE

 

Encore une fois, Fish a offert un évènement inoubliable à ses fans venus des quatre coins du monde pour le rencontrer dans sa sympathique patrie écossaise !

 

Haddington, 29 mai 1998. Au menu du week-end :

A 12h00, début de la Convention avec un premier concert acoustique au Waterside Bistro :

 Frank et Robin sont obligés d’accorder leur guitare dans les WC, vu la place ! Fish et les garçons jouent ‘Lucky’, ‘The company’, ‘Sombody special’,. Mickey a un accordéon, et une espèce de minuscule orgue acoustique, alimenté par pression. Pour les solos, Fish tient son micro au-dessus de l’instrument. Lorsque quelqu’un réclame la chanson ‘A gentleman’s excuse me’, Fish rétorque ‘Mais Mickey a un trop petit orgue !’ ... ce qui déclenche l’hilarité générale (NDLR : il faut savoir, qu’en Anglais, orgue et organe se disent de la même manière, ‘organ’ !) Le ton de la journée est donnée !

 Pour ceux qui n’ont pu pénétrer dans le bar, le groupe passe dans la salle d’à côté et interprète ‘Out of my mind’ et ‘Dear friend’.

 Fish se rend à pied au second pub, The Pheasant, accompagné d’une troupe de fans.

 Arrivé dans ce pub, où l’attend déjà une armée d’admirateurs, Fish demande aux fans ce qu’ils veulent entendre (l’ambiance est à la bonne franquette). Mickey propose 'innocemment' ‘Holidays in Eden’ (l’un des titres les plus décriés de Marillion avec son nouveau chanteur). Tête de Fish qui le regarde fixement ‘Oh mon Dieu ... C’est toi ! Tu es vraiment Steve Hogarth, c’est çà ? (Mickey a une vague ressemblance physique avec H, qui l’a déjà fait prendre dans la rue pour le chanteur de Marillion !) ... Cela fait des années qu’il joue dans les deux groupes en même temps !’ Délire complet dans l’assistance. Sont joués ‘Lucky’, ‘Sugar mice’, et ‘The company’. Le petit solo de Mickey sur Internal obtient un tel succès, qu’il joue seul un autre morceau, cette fois traditionnel, puis Internal exile’. Pour l’anecdote, au premier rang est assise Tara, aux pieds de son papa.

 

Tara, avec sa copine Cindy, attendant son papa avant le mini-concert du Pheasant.

 

 Dans la torride ambiance ...

 

du pub The Pheasant ...

Dernier pub, le Railway, bondé de fans comme les précédents, tous ne peuvent pénétrer. Sont interprétées :

 ‘Jeepster’ avec des paroles improvisées en français, ainsi qu’un nouveau couplet complètement délirant dans lequel Fish fait des propositions sexuelles très osées (humour écossais sans doute !) au pauvre Mickey Simmonds qui manque en tomber de la table sur laquelle il était assis !
‘Somody special’
‘Change of heart’
‘The company’
 
Tout à côté de la Tyneside Tavern (le pub préféré de Fish à Haddington, tenu par son ami Kenny), au Poldrate Centre, le Club de Jeunesse accueille toute la journée une exposition de quasiment toutes les oeuvres originales de Mark Wilkinson utilisées pour les pochettes des disques (albums et singles) de Marillion et Fish. Au rez-de-chaussée, Bert, Isa, les parents de Fish et Dave dit ‘Le Compte’('1 T-shirt, 2 T-shirts, 3 T-shirts') vendent des T-shirts et les CD de ‘Scotland by our side’ et ‘Fortunes of war’.

 Dans le jardin, le Centre a dressé un chapiteau pouvant contenir 300-400 personnes, et installé une sono pour les questions - réponses. A partir de 15h00 environ, Fish peut y répondre aux différentes questions posées par les fans..

Mo Warden, qui maintient le site internet, a organisé une discussion en direct sur internet. Malheureusement Fish, trop occupé on s’en doute, ne peut y participer personnellement.

 Ensuite, Fish rejoint sa maison pour de brèves heures de repos.

 Le Corn Exchange, où a lieu le concert du soir, ouvre ses portes à 19h00.

Se succèdent en première partie :

Jinx, un groupe de Denoon, style Charlatans
Traprain, un duo folk local, guitare 12 cordes et chanteuse.
Jump, le groupe qui a déjà assuré des premières parties en tournée de Marillion, mais aussi de Fish l’an dernier.

 De 22h00 à 0h50, Fish et son groupe, (avec Frank Usher en tant qu’invité) vont littéralement enflammer la salle du Corn Exchange avec une set-list d’enfer. Jugez-en vous même :

 Lucky
Mr. 1470
Family business
Hotel hobbies/
Warm wet circles/
That time of the night
What colour is God
Brother 52
Jungle ride/
Assassing (début)/
Credo/
Tongues/
Assassing (milieu et fin)/
Fugazi (final)/
White feather(final) (avec les choeurs de ‘Credo’ !)
Cliché/
Perception of Johnny Punter
Kayleigh/
Lavender/
Blue Angel’/
Windswept thumb
Heart of Lothian
-----

1er rappel :

Geezabum
Worm in a bottle
Sugar mice
-----

2ème rappel :

Internal exile/
The Company



Au départ, Fish avait prévu une party avec les fans, mais finalement l’autorisation de fermeture des établissements à 3h00 du matin n’a pu être obtenue, les autorités redoutant les débordements d’environ 800 fans un peu chauds ! Seule une party privée réunissant un minimum d’invités donc eu lieu à la Ferme.

 Pour remplacer la party avec les fans, Fish avait proposé un rendez-vous, le lendemain, dimanche, à 13h00 sur les berges de la rivière Tyne, au Waterside Bistro pour déjeuner ensemble ! Malheureusement, épuisé de la veille -et de la party !-, il ne s’est pas réveillé avant 15h00. Seule la pluie était donc au rendez-vous ! Mais les quelques fans présents, encore sous le charme des événements de la veille, ne lui en voulaient pas pour autant, car ils étaient toujours sur un nuage et se juraient de revenir l’an prochain , tout en buvant encore une dernière pinte de bière écossaise...

 Une bonne nouvelle, le concert du soir a été enregistré. Fish le sortira certainement à l’attention exclusive des fans-clubs dans quelque temps ! Un fantastique souvenir pour ceux qui ont eu la chance d’y assister, un excellent concert pour tous les autres ! A propos ce concert a reçu une critique très positive du magazine britannique Kerrang !

 Photos : TCF


Retour à la page News