ON EST LES CHAMPIONS ! ON EST LES CHAMPIONS ! ON EST LES CHAMPIONS !

 

C’est ce qu’espérait pouvoir chanter Fish après la victoire de l’équipe d’Ecosse ! Malheureusement pour les Ecossais, le sort en a décidé autrement ... puisque c’est la France qui a gagné la Coupe du Monde (Ah ? Vous le saviez ? Non, On plaisante !)

En attendant, notre homme avait tout préparé pour la victoire des siens. Il était même allé jusqu'à enregistrer une chanson à la gloire de l’équipe écossaise (alternative à la chanson officielle interprété par Del Amitri). Pour l’occasion, avait été créé un groupe, Scotia Nostra, comprenant Fish (voix et kilt), Squeeky Stewart (batterie), Steve Vantsis (basse), Jim Prime (ex-Deacon Blue, claviers), Eric Rowan (des Bad Boys, guitares), Big George Ross Watt (bluesman écossais, guitares),Bruce Watson (Big Country, guitares et mandoline), ainsi que l’indispensable et traditionnelle cornemuse. Ecrite par Eric Rowan et enregistrée aux Millenium Studis, la chanson a reçu une bonne crtitique dans la presse écossaise, et le groupe a été invité à venir l’interpréter -en play back- lors d’une émission à la TV anglaise, le 29 avril. Le titre est sorti en single (couplé avec ‘Lucky’ chanté par Fish, enregistrement 1995) le 1er juin, mais malheureusement seulement en Ecosse. Il figure également sur un CD compilation (NDLR: en réalité ce titre est sorti uniquement en single !) 'The tartan army’ qui regroupe 18 chansons composées pour soutenir l’équipe d’Ecosse lors des différents Mondiaux. On y retrouve également, ‘Say it with pride’, la chanson pour la Coupe du Monde 90, sur laquelle on pouvait déjà entendre Fish chanter.

 

Fish a tenté de soutenir l’équipe de son pays jusque sur les terrains, mais il n’avait pas cherché de billets, persuadé pendant longtemps que la proposition qui lui avait été faite de chanter en ouverture, au moins du premier match se concrétiserait. Hélas, non, et ce n’est que grâce à un ami français, travaillant pour le PSG, qu’il a pu assister au match d’ouverture, opposant l’Ecosse au Brésil.. Par contre, il a dû gagner sa place à la sueur de son front, embauché dans l’équipe qui devait disposer des banderolles de couleur sur tous les sièges du Stade de France, à St Denis, dès 7h30 du matin, puis distribuer des instructions aux spectateurs qui arrivaient ! Il a quand même eu la satisfaction d’être reconnu et photographié par quelques fans, dont des supporters brésiliens qui avaient assisté à l’un de ses concerts du printemps 95 au Brésil. De plus, il a pu voir l’Ecosse faire figure honorable face au Brésil, puisqu’elle n’a perdu que d’un but marqué par un Ecossais !) . Il a ainsi eu l’occasion de faire la fête avec ses compatriotes dans un pub écossais, du côté du quartier St Paul. On a pu le voir notamment, la veille du match, debout sur une chaise, conduire un choeur viril de peut-être 3000 supporters qui chantèrent ‘Flower of Scotland’ sous un tonnerre d’applaudissements ! Il a eu moins de chance pour obtenir des billets pour le match Ecosse-Maroc, quelques temps plus tard, alors qu’il était prêt à faire l’aller-retour avec un pote juste pour assister au match à Saint-Etienne. Malheureusement, on s’y prenant 3 jours avant le match, impossible d’obtenir des billets hormis à des tarifs prohibitifs par le biais du marché noir ! De tout façon, vu le résultat (le Maroc a écrasé l’Ecosse), il a bien fait de faire des économies ! Il s’est contenté de regarder les matchs à la télé dans son pub préféré d’Haddington ou bien chez lui avec ses musiciens !

 


Retour à la page News